Démarche

Les objectifs scientifiques du projet sont (1) de renseigner les bilans GES et, tout particulièrement, les stocks de carbone des sols agricoles (Csol) réunionnais, (2) de qualifier/hiérarchiser les déterminants (naturels et anthropiques) du stockage du carbone dans les sols agricoles.
Les objectifs techniques seront de développer les outils (modélisation, calculateurs, plateforme cartographique) nécessaires à la prise de décision en termes d’atténuation par les acteurs du développement agricole réunionnais.


Carte des échantillons de sol de l'Île de la Réunion
A ces fins, deux outils existants, une importante base de données d’analyses de sols (ASAR : Analyse des Sols Agricoles Réunionnais) sous culture de canne à sucre et un système d’information agricoles, seront utilisés et adaptés aux objectifs du projet :

  • Depuis 1983, le laboratoire d’analyse des sols du CIRAD à La Réunion effectue les analyses chimiques obligatoires pour les agriculteurs désireux de bénéficier de subventions à la replantation de canne à sucre. Ce sont ainsi 42000 échantillons de sols de la Réunion dont  ≈22000 sous culture de canne et 1500 sous prairie qui ont été analysés. Nous compléterons les données descriptives des échantillons (date de prélèvement, localisation, chimie) avec les informations climatiques (précipitations, température, rayonnement) et de pratiques agricoles (type de coupe, chargement, irrigation, fertilisation, etc.).
  • Le système d'information Margouill@ regroupe des données décrivant les productions agricoles et leur environnement (ex : cartographie des cultures, climat, estimation de rendement, etc.), dont la base de données d’analyses des sols, des données cartographiques (données de référence, parcellaire agricole, données métier, etc.). Il intègre également des modèles, des systèmes experts et des outils d'aide à la décision qui puisent leurs données d'entrée dans les bases, de façon transparente à l'utilisateur, et restituent les sorties via une interface spécifique ou un module de cartographie en ligne (webmapping).


Nous mettrons également en œuvre une approche originale de transfert à la profession 1- en employant  une démarche participative associant les acteurs de la gestion territoriale et des filières pour construire d’un référentiel des effets des pratiques agricoles sur l’évolution du carbone des sols et facteurs d’émission de GES à La Réunion et 2- en développant une plateforme de simulation cartographique interactive, temps réel, accessible par web, issue de l’interconnexion du système d’information Margouill@ avec les modèles produits. Celle-ci servira non seulement de support à cette approche participative mais permettra également de disposer d’un outil d’aide à la décision utilisable à l’échelle régionale et favorisant la dissémination des résultats et l’appropriation des modèles par les décideurs et producteurs.